Publication - Quel apport des sciences humaines et sociales à l'action publique ?

La transition vers la neutralité carbone, et plus largement la transition écologique, se traduira par des évolutions majeures de nos sociétés. La richesse des sciences humaines et sociales peut aider à la compréhension des dynamiques de changement social. Elles contribuent à mieux appréhender à quelles conditions les pratiques sociales peuvent évoluer, les dispositifs techniques et actions de politiques publiques se déployer. Elles nous aident à mieux cerner les freins et les leviers à l’évolution des pratiques individuelles, mais aussi à l’émergence d’initiatives collectives, ainsi que les évolutions institutionnelles nécessaires pour aller vers de nouveaux modèles économiques et de gouvernance.
L’ADEME a lancé en 2017 l’appel à projets de recherche « Transitions économiques, écologiques et sociales » (APR TEES) visant à apporter des connaissances théoriques ainsi que des recommandations stratégiques et pratiques aux acteurs. Ce document propose une capitalisation des enseignements issus des projets de recherche de la première édition de l’APR en s’appuyant notamment sur les recommandations pour l’action publique élaborées dans le cadre des projets et sur des séminaires d’échanges entre chercheurs et acteurs territoriaux.

Télécharger le document ICI